Comment gérer ses vacances en France?

En tant qu’expatrié, le retour en France pour les vacances est une vraie problematique, loin de l’idée qu’on se fait du mot « vacances ». En qq mois d’expatriation, je l’ai deja testé 2 fois, et j’en fais un petit bilan ici avec vous.

Le premier retour, je l’avais un peu anticipé et organisé. Sur une semaine, j’avais fais la liste des personnes que je voulais voir et un pseudo planning matin/dejeuner/apres-midi/soirée pour caser tout le monde… Une semaine qui avait été intense et complète. J’étais rentrée à Miami fatiguée, mais comblée.

Ce retour de fin d’année j’ai voulu faire autrement, me laisser un peu porter, pensant mieux profiter. Et puis nous avions 15 jours, le double de la derniere fois. Et j’avoue que je n’ai pas eu trop de temps non plus pour l’organiser, en preparant Noel, le retour et un demenagement en meme temps… Je m’étais dis que la premiere semaine serait plus « famille » avec les fetes, et que la 2e semaine je profiterai plus de mes amis.

Au final, j’ai fais des choses un peu du jour au lendemain au mieux voire du matin pour la journée. Ca ne me deplait pas specialement en temps normal, mais la j’avoue m’etre fait un peu depasser.

J’avais besoin de passer des moments pour moi, de me retrouver un peu « tranquille » et de voir mes amis qui me manquaient. Je n’ai pas eu malheureusement que des bons moments.

Il y a un gap entre ceux qui restent et ceux qui partent, ce qui peut tres bien se comprendre. Notre famille nous attend avec impatience et avec l’envie d’en profiter au maximum ce qui nous réchauffe le coeur evidemment. Et nos amis sont tout autant heureux de nous retrouver pour partager ces bons moments que l’on avait avant de partir. C’est là que les choses se gatent… Comment satisfaire les attentes de chacun et nos propres envies, en évitant de vexer les gens que l’on aime et en etant le moins frustré nous-même? Voila la plus grande problematique du retour au pays, tout ceci dans un jetlag de 6h pour nous, et apres un voyage plutot eprouvant (merci AirFrance) d’une dizaine d’heure (plutot 15?!..) avec des enfants fatigués …

Il est facile de se laisser aller aux commentaires culbapilisants ou aux demandes egoistes dans les 2 sens. C’est pourquoi je pense qu’il est mieux au final d’organiser un minimum le retour.

  • Faire la liste des personnes que l’on veut voir, des choses que l’on veut faire (refaire sa pharmacie par exemple, ou acheter des produits qui nous manquent…) est un bon début. Quand on liste clairement ses attentes, c’est plus facile d’adapter le programme en evitant les frustrations.
  • Expliquer simplement à chaque personne que le temps n’est pas extensible et qu’on veut profiter nous aussi d’un maximum de personnes.
  • Expliquer aussi qu’il n’y a pas de rang dans les personnes que l’on aime et que l’on veut voir. Que l’on fait de son mieux pour « satisfaire » tout le monde et nous aussi par la meme occasion. Culpabiliser n’aide pas, et abime ces moments importants.
  • Profiter de chaque petit moment avec chaque personne. Meme court, le moment est important car il ne se presentera pas souvent.
  • Etre un peu égoiste et s’accorder du temps que pour soi, surtout si on en a besoin. Le retour au pays est important pour tout le monde, et je pense qu’il faut aussi integrer que ce besoin de se ressourcer pour mieux repartir.

J’admire les gens tres organisés et tres clairs dans leur planning. Je regrette de ne pas avoir pu m’organiser mieux, de ne pas avoir trouvé les mots pour apaiser les frustrations des personnes que j’aime et de ne pas avoir eu les idées assez claires pour maintenir le petit programme que je m’etais fixé. Je trouve dommage de rentrer sur Miami avec le sentiment de frustration partagé de toutes parts. C’est facile de comprendre les besoin de chacun, mais plus difficile de les appliquer dans la vraie vie.

Mais c’est comme ca qu’on apprend, et les prochains seront meilleurs!

2 comments Add yours
  1. Difficile de contenter tous le monde… Et sois-meme en même temps … Un programme de ministre et un programme free-style … je suis sure qu’aux prochaines vacances tu sauras parfaitement préparer tes vacances tout en laissant une place aux « dernières Minutes » impromptues!

Laisser un commentaire